Le congé de proche aidant mis à jour à partir du 1er janvier 2017

Le 1er janvier apporte chaque année son lot de nouveautés! Et cette année, une attire forcément notre attention : en effet, le congé de soutien familial devient le congé de proche aidant, et sa mise en oeuvre est simplifiée.

Le congé de proche aidant en quelques mots :
Salarié d’une entreprise depuis au moins 1 an, vous pouvez demander la mise en oeuvre de ce dispositif même si vous n’avez pas de lien de parenté avec la personne.
Le congé d’une durée de trois mois est renouvelable et peut désormais être fractionné (une journée minimum) ou transformé en période d’activité à temps partiel.

Un point important : le délais de prévenance qui désormais répond à la souplesse nécessaire : 1 mois à l’avance pour le congé global, ou 48h à l’avance en cas de fractionnement. Cela peut donc permettre à un proche d’être ponctuellement plus présent, même si l’impact financier d’un tel congé n’est pas négligeable sur un ménage. Ce congé n’est en effet pas rémunéré ni remboursé par la Sécurité Sociale.

Toutes les informations sur le site du gouvernement :

bonne lecture!
L’équipe WILENGO